Qui sommes nous?

DzmaDaDa Dojo est une association qui regroupe différentes missions :

  • L’Enseignement du Taekwondo et du Hapkido prioritairement dans des QPV proches de Bordeaux et accessible à tous.
  • La Mise en place de cycles sportifs pour les scolaires.
  • La Formation des élèves aux différents diplômes d’enseignement du Taekwondo et DA.
  • La Mise en place de stages réguliers les week-ends (sport, santé, loisir).
  • L’Ouverture sur l’internationale et la possibilité d’échanges dans le cadre des arts martiaux.

Pour qui?

Pour des personnes issues de QPV, des jeunes se déscolarisant, des personnes en situation de grande précarité. Pour les oubliés, pour ceux qui au travers de leur environnement sont plongés dans des formes de violences diverses. Pour ces personnes que l’angoisse ne quitte que trop rarement, pour ces personnes qui ont une histoire à raconter et trop peu d’espace pour le faire.
Je m’oriente aussi en journée vers des publics dont les besoins sont spécifiques via ma micro entreprise (DzmaDaDo). Les secteurs sociale, médico-sociale, hospitalier, carcérale, entrepreneuriale et privée sont autant de lieux où j’aurai plaisir à intervenir.

Pourquoi ?

Pour m’inscrire dans les dynamiques européennes, nationales et des communes dans lesquelles j’interviens et donc contribuer à la réalisation des priorités politiques générales de l’UE et, en particulier, des objectifs de divers autres domaines d’action tels que l’éducation, la santé, la jeunesse, les affaires sociales, l’inclusion, l’égalité, l’égalité entre les femmes et les hommes, le développement urbain et rural, le tourisme, l’emploi et l’économie. Et parce que je pense qu’une nation forte se doit d’être une nation solidaire. Je souhaite contribuer à ma mesure à l’accompagnement de personnes dont les richesses me semblent trop souvent dévaluées voire ignorées. Aussi, il me semble juste de le faire et je pense avoir les compétences requises pour le mettre en place.

Comment?

  • En prenant le temps d’écouter et d’observer afin de proposer des orientations ou prévenir contre la déscolarisation et/ou des formes de radicalisation.
  • En apaisant par la participation à des élaborations intellectuelles constructives pour tous.
  • En proposant un espace dans lequel il sera possible de communiquer, de se former, de s’orienter, d’appréhender les codes et vérités d’autrui, de faire usage de règles co-construites par les groupes mis en place, de réfléchir et de s’initier à sa propre réflexivité, d’échanger autour de cultures diverses et de s’apaiser par la pratique du sport.
  • En m’impliquant dans mes missions et en proposant ces espaces de manières régulières afin de conserver le lien avec les élèves.
  • En proposant des stages divers les week-ends (santé, bien-être, loisirs, arts martiaux, sports de combats).
  • En accompagnant les élèves sur des lieux de compétition.
  • En créant des partenariats internationaux auprès d’autres dojos et en proposant stages, accompagnements et échanges.